BERTHIAUME SAMSON Sophie

Crédit photo Rebecca St-François

– Du stylisme vestimentaire à la peinture sur bois –

Également connue sous le nom de Jackalop, cette artiste native de la ville de Québec, a fait ses premières marques dans l’art vestimentaire en fondant Jackalop Inc. en 2005
Désormais installée à flanc de montagne dans les Cantons-de-l’Est, elle a réuni logis et atelier sous le même toit cathédrale de son chalet suisse.
Cumulant plusieurs années d’expérience en impression textile et en graphisme, et afin de combiner le dessin et le plaisir de travailler avec le bois, l’idée de peindre sur ce medium a émergé.
Ce fut d’autant plus une nouvelle opportunité de donner une existence tangible à ses illustrations.
La luxuriante nature qui l’entoure et les bêtes qui y habitent s’avèrent une source privilégiée et inépuisable d’inspiration.

Une première collection d’œuvres d’art voit le jour, à partir de textiles imprimés montés sur toiles avec un cadre de bois.

Interview

Votre rapport avec la faune 

Depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été ébahie par la grandeur nature, je suis son admiratrice sans fin, je suis son disciple.

Pourquoi avoir choisi l’animal sauvage comme thème privilégié ?

Il s’agit d’un élan d’attraction et d’inspiration venant de mon amour de la nature, il n’y a pas de processus décisionnel.  

De mon expérience, oeuvrer dans l’art animalier est d’abord et avant tout un exercice d’observation et d’ouverture, il s’agit de se laisser atteindre et ébranler par son sujet, dans mon cas, par les animaux sauvages.  De cette atteinte, vient ensuite le désir de créer, de partager cette expérience intime. 

C’est ma façon de m’approcher de l’incroyable magnificence des animaux sauvages, ça me permet d’approfondir un lien avec eux, par l’observation attentive et la recréation de ceux-ci.

Je me sens comme le disciple de la nature, devant laquelle je m’approche avec le plus grand respect.

Si j’étais un animal sauvage ?

Bien que j’aurais aimé être un félin, je sais que je serais un lapin sauvage à queue blanche (cottontail). 

Si j’étais un animal disparu ?

Je serais sans doute la ninoxe rieuse.

Si j’étais un animal fantastique ?

Evidemment ce serait le jackalop!

Plus précisément, le Whitetailed Jackalop, ou Jackalop à queue blanche, animal dont je suis entrain de donner naissance à travers mes illustrations dans une micro encyclopédie du Jackalop que je suis entrain de créer 🙂

Une belle émotion ou rencontre avec la faune ? 

J’ai eu la chance de rencontrer certains animaux dont la présence m’a ébahie, comme le jour où j’ai croisé de très près un carcajou. 

Depuis deux ans, des lapins à queue blanches se sont installés sur mon terrain, à mon plus grand bonheur.

Depuis que j’ai vu le film Jean de Florette alors que j’avais environ 9 ans, je rêve de vivre dans un endroit où les lapidés gambadent dans l’herbe. Leur présence au quotidien m’apporte beaucoup de joie. 

Somme toute, les évènements les plus touchants qui me sont arrivés se sont passés avec des animaux bien ordinaires. À deux reprises, des chattes sauvages sont venues me confier leur portées. Dans les deux cas ça a été très spéciale, les chattes m’attendaient sur le perron, assise devant ma porte patio, me regardant droit dans les yeux et soutenant mon regard pendant de longs moments, avec leurs chatons. 

Puis elles sont parties, les chatons sont restés. 

L’art animalier

Votre oeuvre à laquelle vous tenez particulièrement ? 

Une de mes oeuvres que j’affectionne particulièrement illustre un visage de raton laveur sur un arrière plan de forêt de conifère que j’ai peint sur une planche de skateboard. 

L’œuvre d ‘un confrère que vous auriez aimé créer ?

J’adore l’artiste Michael McConnell pour l’ensemble de ses créations animalières.

Je l’ai découvert dans une petite ville portuaire qui regorge de galeries d’art ; Portsmouth, New Hampshire.

Au centre ville, il y a notamment la galerie Nahcotta qui présente régulièrement des artistes animaliers. 

L’endroit préféré, qui vous inspire tout particulièrement pour créer ?

C’est d’ailleurs souvent lors de mes escapades à Portsmouth dans le New Hampshire que je refais le plein de créativité pour repartir des nouveaux projets. En plus des galeries d’art et des spectacles de musique, il y a l’océan qui remet mes compteurs à zéro et me permet un nouveau départ. 

Au quotidien, la montagne dans laquelle j’habite et sa beauté qui se renouvelle chaque jour est une grande source d’inspiration. Tous les jours  je marche dans la forêt derrière chez moi pour m’abreuver de la magnificence de la nature et pour aller rejoindre cet espace vide en moi duquel la créativité peut émerger. 

Des conseils ? 

Avec le temps, j’ai pu remarquer que certains artistes ont du mal à se donner la crédibilité qui leur revient, et ainsi peuvent avoir tendance à omettre de structurer leur travail. 

Pour ma part, le fait de nourrir mon inspiration sur une base régulière et d’avoir une bonne discipline physique et mentale (méditation) sont parmi mes priorités. L’auto-discipline, et prendre mon métier d’artiste au sérieux, m’a énormément aidé a progresser dans ma carrière artistique. 

Si j’avais un conseil à donner aux artistes émergents serait de ménager un espace vide en soi et y cultiver la réceptivité, l’observation de la nature. De cet état de vide réceptif, la créativité emerge de soi.

Ensuite, il ne reste qu’à être prêt à faire le travail. Le métier d’artiste est un travail difficile et chanceux sont ceux qui arrivent à exprimer du premier coup leur inspiration. Par contre, pour la plupart des artistes, ce qui est communément appelé « talent » n’a rien de magique, et ça se résume à pratiquer jusqu’à atteindre le résultat escompté. 

Biodiversité 

Une urgence à traiter en priorité ?

Tous les enjeux actuels concernant l’environnement me touchent énormément. 

En tant qu’amoureuse inconditionnelle de la nature envers laquelle j’ai la plus grande admiration, il est ardu de voir l’ensemble de la destruction en cours un peu partout sur la planète. 

J’aurais du mal à faire une hiérarchie de leur gravité, mais je crois que ça devrait être une priorité de minimiser tout geste qui engendre de la souffrance à un autre être, que ce soit par la consommation de produits animaux industriels dans lesquels les animaux vivent une vie d’horreur, ou par la déportation d’animaux sauvages prétextant qu’ils sont de la vermine, les divertissements au détriment des animaux comme les balades à dos d’éléphants, les spectacles d’orques etc. 

Une suggestion pour aider à sensibiliser le grand-public ?

 J’aimerais que les gens réalisent que ce ne sont pas juste entre les mains des gouvernements et des compagnies de prendre soins de l’environnement, de la planète et de ses habitants. Qu’il en tient à chacun de nous, dans tous nos choix quotidiens, de faire une différence. 

Le gouvernement est la somme de son peuple, et quand assez de gens se mobiliseront au quotidien, tel un mode de vie, et non pas juste un beau geste sporadique, les gouvernements et les compagnies en seront inévitablement affectés. 

Une association de protection à mettre en avant ?

Il y a bon nombre d’organismes qui devraient être mis de l’avant. Par exemple, le refuge pour animaux sauvages Lobadanaki et SAFE, sanctuaire pour animaux de ferme de l’Estrie. 

Dans les organismes de plus grande envergure, il y a Nature Canada qui semble faire un très bon travail, et SNAP, pour n’en nommer que quelques uns. 

Plutôt optimiste ou pessimiste pour l’avenir ?

Je tiens à alimenter l’optimisme par rapport à l’avenir et à concentrer mes efforts dans ce que je peux faire pour contribuer, plutôt que de dilapider mes énergies à me révolter contre les désastres en ce monde. 

J’observe plusieurs mouvements, petits et grands, d’individus et de collectivités qui se rallient dans cet effort pour retrouver un équilibre avec la nature, et ce sont dans ces mouvements positifs que je veux embarquer! 

En lien avec

Il n'y a pas d'article en lien pour le moment

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Laisser un commentaire

Rechercher

Rechercher
Generic filters
Filtrer par catégorie

Les dernières discussions

Publicité

Les prochains évènements

Tout voir >

Publicité

Les dernières publications

Défilement vers le haut