SIMON Fabrice

Né il y a un peu plus de 50 ans dans le Berry, père de 3 enfants, Nicolas, Mélanie et Florian, il abandonne sa région natale en 1988 pour sa première passion, les chevaux, qui le conduisent dans la région de prédilection de l’élevage équin : la Normandie. Malgré un emploi du temps « un peu » chargé, il continue dans la mesure du possible à assouvir sa deuxième passion, la photo qu’il partage maintenant avec sa compagne Cécilia plus spécialisée dans la vidéo.

C’est la photo animalière qui retient le plus son intérêt dès le départ.

Il débute en Brenne avec les cervidés de la forêt de Lancosme.

Puis, au hasard de ses déplacements, il photographie les oiseaux des marais vendéens, ceux de baie de Somme, la faune de Normandie, du Québec, de la Colombie-Britannique ainsi que celle de l’Alaska qui est devenue, comme il aime le dire, son deuxième pays pendant plus de 15 ans. Depuis il retrouve très régulièrement le Canada et surtout le Québec qui avait été le lieu de son premier voyage en Amérique du Nord. Etant tombé amoureux du Québec Arctique, ses futurs projets vont se concentrer dans cette région encore méconnue.

Fidèle depuis toujours à NIKON, il utilise différents boitiers réflex et hybride (Z7) avec des objectifs allant du 14 au 800 mm. Leur fiabilité étant pour lui, le critère essentiel.

2020 représente un grand virage dans sa vie …

L’appel du Nord se faisant ressentir, il s’est installé au Québec en ce début d’année 2020

 

Livre

Les Américains ont un nom qui fait rêver pour désigner l’Alaska : « The last frontier », la dernière frontière.

A l’extrême Nord-Ouest du continent, à cheval sur le cercle polaire, loin de l’Amérique des villes et de son mode de vie, s’étend le territoire des ours, des loups, des saumons et de quelques hommes.

Cette frontière, Fabrice Simon l’a franchie plusieurs fois avec la même passion. Chaque fois, il a vécu l’émerveillement d’une nature sauvage qui se livre brute et sans retenue.

Ici, les ours se laissent approcher à quelques dizaines de mètres, les loups, au prix d’une infinie patience, dansent devant l’objectif et les élans à l’air bonasse se font photographier sans trop de coquetterie.

On peut se demander si ces créatures ne se sont pas donné le mot pour nous livrer leurs propres images. Elles nous parlent de liberté, de beauté, d’équilibre, de puissance et de fragilité. Peut-être veulent-elles adresser une sorte de message pour rappeler à ce monde qui ne tourne plus rond quelques vérités fondamentales ?

Il suffit de voir un ours bondir sur un saumon, ou des loups chasser dans la toundra pour remettre l’homme à sa juste place et lui redonner le sens de la relativité et de l’humilité.

Entre le monde sauvage et l’homme, Fabrice Simon est un passeur qui nous ramène des instants magiques.

Dans ces lieux mythiques qui ont pour noms Dénali, Kodiak ou Katmaï, Fabrice a su trouver, avec un alliage bien à lui d’instinct et de talent, la bonne distance pour témoigner d’une nature extrême. Grâce à ses images, c’est un peu de nous-même qui passont « la dernière frontière ».

Distinctions

2012

Meilleur image coupe de France, finaliste BBC photographer of the year, Finaliste GDT European photographer of the year

2009

Festimages 2009 : Prix mammifères photographe Grand Ouest
Festival international de la Photo Animalière et de Nature de Montier-en-Der : Prix Argent série numérique Primé au concours  « Terre Sauvage »  Catégorie Faune

2008
Coup de coeur au National Nature de la FFP
Demi-finaliste au prestigieux concours international de la BBC Shell wildlife photographer of the year (13 sélections)
5e Prix Faune au concours Terre Sauvage

2007

Maison de la chasse et de la nature de Seine-Maritime
1e photographe « mammifères sauvages » du 1e festival animalier organisé par la maison de la chasse et de la nature de Seine Maritime et présidé par le photographe animalier Michel DENIS-HUOT
1er prix et 2e prix : mammifères du monde
2e prix : mammifères d’Europe
1er prix : comportement mammifères
Demi-finaliste au prestigieux concours international de la BBC : Shell wildlife photographer of the year (6 sélections)
1er prix « la faune de notre région » organisé par le photo club de Duneau (72)

2006
Médaille d’argent par équipe à la 13e biennale mondiale de l’image de nature organisée par la Croatie. (26 pays participants)
1er prix faune au concours TERRE SAUVAGE
Finaliste et exposé au festival international de photos animalières et de nature de MONTIER-EN-DER

Demi-finaliste au prestigieux concours international de la BBC : Shell wildlife photographer of the year
5 étoiles d’or au concours international allemand de photos de nature GLANZLICHTER 2006
1er auteur au concours nature (FPF) (Fédération Photographique de France) de la région Basse-Normandie
2e auteur au National Nature de la FPF (images projetées), diplôme du WWF et 6ème auteur (tirages papier)
1er prix au concours international des marais de SENE : la nature en mouvement

2005
2e prix de la Faune au concours TERRE SAUVAGE
2e et 4e prix au National Nature (diapositives) de la FPF et diplôme de WWF
5e prix au concours international du Festival de l’Oiseau et régulièrement finaliste

2001
Grand prix du Festival international de photos animalières et de nature de MONTIER-EN-DER

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Laisser un commentaire

Rechercher

Rechercher
Generic filters
Filtrer par catégorie

Les dernières discussions

Publicité

Les prochains évènements

Tout voir >

Publicité

Les dernières publications

Défilement vers le haut